Voilà la question ... continuer ou s'arreter ??

Les temps sont durs et comme dirait certaines "tu n'ai pas la seule ma pauvre Lucette !"

Aujourd'hui comme hier et avant-hier et avant avant-hier, je me pose cette question,

faut-il continuer mon activité professionnelle, faut-il continuer à vendre des articles

de mercerie et de broderie sur internet ou faut-il que j'arrete cette activité ?

J'aime ce que je fais, c'est déjà la base, la bonne base ! car si l'on fait une chose qui

ne nous plait pas cela ne fonctionnera pas ou moins bien ... On le sait tous .

Pour ma part, je crois en ma (petite) boutique, je pense qu'elle a son propre univers,

qu'il faudrait encore travailler, chaque boutique sur internet doit avoir un esprit bien a

elle et j'espère l'avoir trouvé pour la mienne .

Elle me correspond et me ressemble en tout cas .

Aujourd'hui cette activité de achat et de revente (de créations de temps en temps)

est menacée . Elle est menacée car je n'arrive pas à m'en sortir .

J'ai deux enfants Clara qui a 10 ans et Maxime qui vient d'avoir 4 ans et je

n'arrive pas à m'en sortir financièrement . Mon activité progresse un peu plus chaque mois,

de nouvelles clientes me font confiance et pour certaines me passent commande régulièrement .

Je les en remercie sincèrement !!

La boutique n'est pas aussi fournit que je le souhaiterais, ce n'est pas faute de place

mais faute de trésorerie . Le peu que je gagne me sert à "vivre" enfin c'est un mot que je peux remplacer

sans hésitation par "survivre" moi et mes enfants et à etre réinvestit dans la boutique .

Mais c'est dernier temps, c'est de pire en pire ...

La faute à quoi ?? principalement au célèbre RSI .

Celui qui envoi des courriers pour payer et encore payer des cotisations astronomiques !!

à ces cotisants qui eux souhaitent juste etre protéger socialement, eux et leurs ayants-droits

(enfants pour ma part) mais pas etre assomés ou mis KO par un service de l'état .

Chaque mois je paie un somme très trop importante au RSI et cela plombe littéralement mon budget .

En cette période électorale, on nous parle régulièrement du RSI et de son pouvoir

à détruire les petites personnes qui pensent pouvoir travailler en créant leur job et en faisant

ce qu'elles aiment ... Grave erreur !!! Pour celles qui souhaitent se lancer dans cette belle aventure

d'indépendant, de non salarié ou d'auto-entrepreneur, je vous le déconseille ! A moins

d' "avoir les reins solides", en ayant une très bonne trésorerie de départ

(pour votre stock mais aussi pour payer vos cotisations sociales au RSI) .

 

"La vie n'est pas simple ma pauvre Lucette !"et "l'on a rien sans rien" également

et  puis "dans la vie on a pas tout ce que l'on veut, sinon ce serait trop facile" ...

Moi (comme d'autres) je demande juste à travailler dans le milieu que j'aime, dans ce que j'ai décidé

de faire . Je veut gagner mon argent et veut vivre tranquillement avec mes enfants .

Je demande de payer mes factures (ya les autres aussi EDF, Lyonnaise, Mutuelle, ...), de payer mon loyer,

de pouvoir faire mes courses, de pouvoir acheter des petits plus à mes enfants ...

Je ne demande pas Byzance !! Je demande à vivre correctement et non plus de survivre ...

Le RSI nous tue c'est certain .

 

La deuxième cause de mes soucis ?

Le manque de publicité, le manque de "notoriété".

Il faut pouvoir ce faire un nom dans le grand milieu de la mercerie et du fait main sur internet

et dans l'immense milieu des e-commerces !! Par manque de trésorerie, je ne peux payer des encarts

publicitaires dans des journaux spécialisés et autres supports publicitaires sur internet .

Il faut que je fasse plus de salons, le contact des clientes est primordial et il me fait du bien au moral !

Le bouche à oreille fonctionne mais ce n'est pas avec que ca que je vais y arriver .

Y arriver, m'en sortir ... voilà ce que je souhaite plus que tout .

Faut-il continuer ou m'arreter ?? ...

Je suis indécise

En attendant la réponse, je vous souhaite une bonne semaine, je me le souhaite aussi !

car je ne sais pas si elle sera bonne ...

Je n'ai plus le moral et cela joue aussi sur mon physique ...

A bientot,

Je vous embrasse, Céline